Isolation phonique : une solution pour chaque toiture

L’utilisation des combles a évolué ces dernières décennies. Autrefois, l’espace sous toiture servait de grenier, le bruit n’y posait aucun problème. Aujourd’hui, on choisit plutôt d’exploiter chaque mètre carré disponible dans son habitation. Les combles sont aménagés en chambres, pièces qui nécessitent du calme. C’est pourquoi l’isolation acoustique des toits est plus importante aujourd’hui.

D’un point de vue acoustique le type de revêtement extérieur (tous les types de tuile ou d’ardoise) de votre toiture a une incidence si minime qu’elle n’est pas à prendre en compte. Les critères à considérer pour l’isolation acoustique d’une toiture sont :

Toit plat ou incliné ?
Nouvelle construction ou rénovation ?

 

Souhaitez-vous faire poser de l’isolation phonique ? Via notre page devis, vous pouvez demander des conseils et des prix à des professionnels agréés dans votre région, gratuitement et sans engagement. Cliquez ici pour aller sur la page devis.

 

Isolation d’une toiture inclinée neuve

Toute isolation d’un toit incliné passe par l’application du concept « masse-ressort-masse ». L’isolation se conçoit depuis l’extérieur du toit vers l’intérieur, par couches :

  • Sous la toiture, une couche non souple, qui laisse passer la vapeur
  • Une couche d’isolant, type laine de verre, de minimum 12 cm en une ou plusieurs épaisseurs, pour s’adapter autour des chevrons. (C’est cette partie qui assure tant l’isolation acoustique que l’isolation thermique.)
  • Un pare-vapeur
  • Un espace pour les éventuels tuyaux d’eau sanitaire ou le câblage électrique
  • Les plaques visibles dans la chambre : panneaux de gyproc ou en fibre de bois.

 

Isolation d’un toit plat neuf

Dans ce cas, l’isolation phonique dépend du type de matériaux utilisés pour la construction même du toit. Deux situations sont possibles :

  • Le toit consiste en une chape en béton avec une couche compressée : l’isolation acoustique obtenue est très bonne
  • La construction est plus « légère », elle est réalisée à partir de panneaux de béton mais préfabriqués : l’isolation acoustique est sensiblement moins bonne.

Isolation pour un toit en pente rénové

Le principe reste celui du « masse-ressort-masse ». La solution en rénovation est de venir poser une seconde toiture sur la première existante. L’espace entre les deux toitures est comblé par un isolant classique, type laine de verre. La couche doit être épaisse d’au moins 10 cm. Plus cette couche est épaisse, plus l’isolation tant thermique qu’acoustique est performante.

 

Isolation pour un toit plat rénové

La marche à suivre commence par la détection des « fuites sonores ». Elles doivent être comblées par une mousse isolante. Puis l’ensemble de la toiture doit être couvert d’un revêtement de type roofing. Il existe une solution alternative et écologique : le toit vert. Mais dans ce cas, le feu vert doit préalablement être donné par un spécialiste.

 

 

Demander des devis : Isolation de la toiture

Isoler une toiture est une mesure à la fois écologique et rentable. En faisant appel à un spécialiste pour poser l'isolation, vous êtes certain que les travaux seront menés à bien. Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez demander des prix et des conseils en envoyant des devis à des entrepreneurs spécialisés. Ce service est gratuit et sans engagement.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés